Les perturbateurs endocriniens c’est quoi?

Les perturbateurs endocriniens dans mes cosmétiques

Qu’est-ce qu’un perturbateur endocrinien ?

« Un perturbateur endocrinien est une substance chimique ou un mélange de substances chimiques non produit(e) par le corps humain qui perturbe le fonctionnement de nos hormones et a un effet néfaste sur la santé de l’organisme exposé ou de la (des) génération(s) suivante(s) (d’après la définition de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) de 2002). Au niveau de l’environnement, les effets néfastes s’observent au sein d’une population ou d’une sous-population »

Les hormones jouent un rôle clé dans de nombreuses fonctions biologiques ou physiologiques dans notre système endocrinienne (thyroîde, glandes sexuelles les testicules chez les hommes et les ovaires chez la femme, l’hypophyse,le pancréas..)

Les perturbateurs peuvent agir à faible dose, et rester longtemps dans l’organisme.

Comment agissent-ils?

Ils prennent la place des hormones et simulent leurs actions, ce qui entraîne un mauvais stimuli au niveau des organes.

Ils imitent le rôle des hormone: transport, synthèse, sécrétion…

Santé. Un perturbateur endocrinien, qu'est-ce que c'est ?

Quels sont les conséquences de cette exposition aux perturbateurs endocriniens?

-Infertilité,trouble de la libido, fabrication de spermatozoîdes de mauvaise qualité.

-Perturbations du système immunitaire,

-Malformation du système reproducteur  (exemples, chez le garçon : cryptorchidie, hypospadias )

-Développement précoce des seins chez les filles

-Puberté précose: apparition de sein à l’âge de 7 ans

-Cancers des testicules , du sein , des ovaires et de la prostate.

-Obésité

-Diabète.

-Féminisation des garçons ou masculanisation des filles.

-Trouble de la croissance et du développement.

– Maladies auto-immunes

-Trouble de la thyroide.

-Fausse couche

-Cancers hormono-dépendants: ovaires,sein,prostate

-Trouble du sommeil

Quels sont les différents types de perturbateurs endocriniens?

Acide salicylique: soins capillaire, anti-acné, conditionneur pour les cheveux, exfoliant, nettoyant de la peau ,conservateurs: effet lissant de la peau pour cacher les imperfections.

Benzophenone-1, benzophenone-3= filtres solaires contenus dans les crèmes solaires, eau de cologne, déodorants, vernis à ongles…

BHA (butylated hydroxyanisole,) = anti-oxydant : contenu dans les produits cosmétiques: crème hydratante, crème traitante pour les cheveux…

Bisphénol-A: contenu dans les matériau en plastique transparent ou dans les canettes de soda.Il a été interdit dans la composition des biberons il y a quelques années.

Dioxide de Titane= filtre UV et colorant contenu dans les rouges et baumes à lèvres, dentifrices…risque moyen pour les enfants.

Ethylhexyl methoxycinnamate:= filtre anti-UV n’est pas réservé aux produits solaires,on le trouve dans certaines crèmes de jour ou fonds de teint, même sans indication d’une protection contre les ultraviolets. Les recherches sur cet ingrédient ont démontré in vivo une perturbation des œstrogènes et de la fonction thyroïdienne. Pourtant, il est assez souvent utilisé, y compris dans des produits « sensibles » comme les sticks pour les lèvres – produit parfois appliqué quotidiennement, restant longtemps en contact avec les muqueuses et dont de petites quantités peuvent être avalées – ou dans des gammes dont le marketing insiste sur l’absence de parabens et autres composés connus du grand public pour leur toxicité (Que choisir)

Permethrine: insecticides contenus dans les insecticides (produits anti-poux…)

Propylparaben,potassium butylparaben, potassium propylparaben.sodium butylparaben,sodium propylparaben = conservateurs contenus dans les produits cosmétiques: crèmes hydratantes, gel douche,dentifrice, crème solaire,fond de teint…

Phenoxyéthanol= conservateur hépato-toxique contenu dans beaucoup de cosmétiques: lingettes de bébé, crème solaire,fond de teint, déodorant…

Phtalates: (sources: https://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/environnement/phtalates/quest-ce-que-c’est)

Les phtalates sont des composés chimiques dérivées de l’acide phtalique.

Ils sont couramment utilisés comme plastifiants des matières plastiques, notamment du polychlorure de vinyle (PVC).

On les retrouve ainsi dans les films plastiques, emballages, revêtements de sol, rideaux de douche, profilés, tuyaux et câbles, matériaux de construction, peintures ou vernis, mais aussi dans certains dispositifs médicaux.

Avant que la réglementation n’encadre leur usage, de nombreux jouets et objets de puériculture en contenaient également.

Les phtalates sont aussi incorporés comme fixateurs dans de nombreux produits cosmétiques: vernis à ongles, laques pour cheveux, parfums…

Les phtalates les plus utilisés :

  • phtalate de benzylbutyle (BBP);
  • phtalate de dibutyle (DBP);
  • phtalate de diéthyle (DEP);
  • phtalate de di-2-éthylexyle (DEHP);
  • phtalate de di-isononyle (DINP) ;
  • phtalate de cyclohexyle (DCHP) ;
  • phtalate de di-n-octyle (DNOP) ;
  • phtalate de diméthyle (DMP).

À l’état brut, ils se présentent comme des liquides huileux transparents très peu volatils.

Les phyto-oestrogènes dans le soja

Résorcynol contenu dans les colorants capillaires et pour la barbe, produit fort allergisant et perturbateur hormonal, tatouage temporaire

Sodium lauryl sulfate, ammonium lauryl sulfate , = tensioactifs ou agents lavants contenus dans les gels douche, produit lavage des mains, dentifrices…

Triclosan = antibactérien contenu dans les dentifrices, soins de bouche, déodorant, soins intimes… c’est un perturbateur de la fonction thyroîdienne et intervient dans la fonction hormonale oestrogénique.

Autres allergènes:
– Alpha-Isomethyl ionone
– Amyl cinnamal
– Amylcinnamyl alcohol
– Anise alcohol
– Benzyl alcohol
– Benzyl benzoate
– Benzyl cinnamate
– Benzyl salicylate
– Cinnamal
– Cinnamyl alcohol
– Citral
– Citronellol
– Coumarin
– Eugenol
– Evernia furfuracea extract
– Evernia prunastri extract
– Farnesol
– Geraniol
– Hexyl cinnamal
– Hydroxycitronellal
– Hydroxyisohexyl 3-Cyclohexene carboxaldehyde
– Isoeugenol
– Limonene
– Linalool
– Majantol
– Methyl 2-Octynoate

Huiles minérales et des hydrocarbures de synthèse contenus dans les baumes et rouges à lèvres…:
– Cera Microcristallina
– Ceresin
– Hydrogenated Microcrystalline Wax
– Hydrogenated Polyisobutene
– Microcrystalline Wax
– Ozokerite
– Paraffin
– Paraffinum liquidum
– Petrolatum
– Polybutene
– Polyethylene
– Polyisobutene
– Synthetic wax

Etc….

La combinaison de tous ces perturbateurs ,en fait un coktail plus néfaste pour l’organisme.

Ils peuvent également se retrouver dans les mers à cause des crèmes solaires, la pollution par les déchets en plastique…

Comment les éviter?

-Lire les étiquettes, moins il y a de produits au mieux c’est.

– Utiliser des cosmétiques naturels: savon de Marseille, huiles végétales, argile…ou des produits biologiques sans ces composants surtout lors de la grossesse (Slow cosmétique)

– Utiliser des teintures capillaires naturelles (poudre d’henné sauf le noir…)

-Utiliser des produits ménagers biologiques ou naturels: vinaigre, bicarbonate de soude, huile de lin…

-Eviter les lingettes de bébé, préférer l’eau et le savon, les parfums-bébé…

-Préférer les jouets en bois ou en matériau CE, lavez-les avant l’utilisation.

-Laver les vêtements avant de les porter (colorants textile)

-Eviter d’utiliser les produits anti- poux, préférer les corps gras pour étouffer ces derniers ou encore l’aspirateur-poux (salon Bye-Bye poux)

– Utilisez des produits anti-puces naturels pour vos animaux (huiles essentielles)

-Utiliser des produits ménagers biologiques ou naturels: vinaigre, bicarbonate de soude, huile de lin…

-Utiliser du matériel de cuisson en inox, en fonte ou céramique, éviter le Teflon ou l’aluminium.

-Eviter les bougies parfumées, les prises insecticides.

– Aération adéquate dans les salons de coiffure (aspiration localisée)

-Port de gants et de masque lors de la manipulation des produits cosmétiques (institut de beauté…)

– Ventilation dans les ongleries (bar à ongles) ; port d’un masque à l’application des produits ongulaires.

– Utilisation de peinture biologique surtout dans une chambre d’enfant, laver les matières en mousse des peluches, des matelas (retardeur de flamme)

-Bien aérer une voiture neuve ou attendre d’acheter une voiture neuve si vous êtes enceinte.

– Aération des espaces de vie (habitat, travail…) surtout le soir avant d’aller se coucher.

-Stocker les produits chimiques à la cave, dans le grenier…

-Préférer les légumes et fruits issus de l’agriculture biologique pour éviter les pesticides. ou laver les légumes/ fruits au bicarbonate de soude ou encore les éplucher.

-Limiter les aliments à base de soja car ils sont riches en phyto-oestrogènes

– Limiter la pilule contraceptive.

-Eviter de réchauffer des aliments dans des contenants en plastique (biberon,boîte, gobelet…) car les éléments migrent dans l’aliment.

– Chauffer les aliments dans des contenants en verre.

– Eviter d’utiliser des gobelets en plastique pour les boissons chaudes.

-Préférer les contenant en verre, terre cuite…

-Limiter les boîtes de conserves, en plastique…

-Enlever la peau des poissons gras (maquereau, sardines) car elle renferme les perturbateurs dans le gras.

Si vous souffrez d’infertilité ou de fausse-couche, faites une recherche des perturbateurs dans votre organisme, on peut retrouver leur trace dans le cheveu.

Sources: Figaro, Envoyé Spécial, Que choisir?, RTL,Université Bretagne Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.