Animation sur l’hygiène à destination des adolescents

1) Objectifs:

– Permettre aux jeunes d’exprimer leur sentiment par rapport à des expériences vécues (agréables ou désagréables) cela évite la stigmatisation d’un seul élève.

– Observer la dynamique de groupe (meneurs,suiveurs,moqueries, bienveillance ou non…)

– Permettre d’amorcer d’autres sujets (séduction,harcèlement, précarité,…)

– Recueillir les représentations par rapport à l’hygiène (culture, habitudes , niveau d’importance…)

– Leur faire prendre conscience de  l’importance de celle-ci dans la société (levier,obstacle…)

– Leur permettre de prendre conscience que l’hygiène apporte un confort physique,psychique et social

– Les rendre plus autonomes

2) Préparation:

– Se mettre en accord avec les éducateurs  sur le moment idéal pour proposer l’animation.

(congés scolaires,formation des groupes,la durée…)

– Penser au cadre à mettre en place pour un bon déroulement de l’animation (maître du temps,définir la personne qui mettra le cadre tout au long de l’animation…)

– Réfléchir sur les outils à proposer aux jeunes: affiches,brochures,vidéos…

3) Déroulement de l’animation:

– Se mettre en cercle

– Mettre un cadre de départ: lever le doigt pour s’exprimer,laisser le temps de parole de l’autre, ne pas se moquer,ne pas rapporter à l’extérieur ce qui a été dit dans le groupe…       (5 min)

-Désigner un maître du temps.

– Si on utilise l’outil Motus: les jeunes doivent choisir une carte qui représente pour eux l’hygiène et se présenter.Ils doivent donner la raison pour laquelle,ils ont choisi l’image.

(15 min) ou

-Visionner la vidéo ou faire un Brain-Storming.

– En partant de ce qui a été dit ou vus: leur demander les gestes à faire pour assurer une bonne hygiène: nombre de fois qu’on doit se laver le corps,les dents,changement des vêtements…

-Leur demander quels sont les bienfaits de l’hygiène ou les conséquences du manque d’hygiène dans leur vie de tous les jours.

4) CONCLUSION:

– Demander au groupe ce qu’ils ont retenu,ce que l’animation leur à apporté…

– Leur proposer d’appliquer les règles d’hygiène et d’observer les changement dans leur vie de tous les jours.

5) Proposer une seconde animation pour réévaluer les changements.

Le cholestérol, ami ou ennemi de l’organisme?

Commandez le cholestérol image libre de droits

Le cholestérol est une substance qui ne doit ni être en excès ni en carence.

Il entre dans la composition des membranes cellulaires et intervient dans la synthèse de certaines hormones, de vitamines et des sels biliaires.

Ce qui est dangereux c’est sa présence en trop grande quantité dans le sang (hypercholestérolémie) , car il se dépose sur les parois des artères (athérosclérose) réduisant le calibre des vaisseaux et formant des caillots (thrombose) provoquant des complications cardio-vasculaires (AVC,infarctus…)

L’inconvénients des statines (traitement anti-cholestérol) affectent la coenzyme Q 10 de 25% à 40% .

Le coenzyme est un anti-oxydant présent dans les mitochondries de nos cellules, il intervient dans la production d’énergie.Il utile pour la circulation du cholestérol dans le sang et l’empêche de se déposer sur les parois.

Un 1/4 du cholestérol provient de l’alimentation et 3/4 du foie (stokage de graisses, du sucre transformé en graisse…)

Il existe 2 types de cholestérol, le bon et le mauvais:

Le LDL ou le mauvais cholestérol sous forme de lipoprotéine à basse densité, il se fixe sur les artères.

Le HDL: ou le bon cholestérol sous forme de lipoprotéine à haute densité, il est évacué des cellules pour être utilisé et éliminé.Il intervient également dans l’élimination de LDL en l’acheminant vers le foie.

Taux normal: HDL:> 0,40 g/l et LDL: < 1.15 g/l

Taux limite: HDL: entre 0.40 et 0.30 g/l et LDL: entre 1.15 et 1.25 g/l

Taux trop élévé: HDL: < 0.30 g/l et LDL: > 1.25g /l

Conseils hygiéno-diététiques:

Le régime du Dr Seignalet qui est une méthode qui prône les aliments hypotoxiques, crus, à la cuisson douce, sans gluten et caséine.

https://www.seignalet.fr/fr/le-regime-seignalet/comprendre-le-regime/la-methode-seignalet.html

Les aliments conseillés pour réduire le cholestérol sont:

L’huile d’olive extra-vierge de bonne qualité ainsi que l’huile de lin riches en Oméga 3

Les amandes, avocats et noix

La vitamine C et E

La pomme et la carotte (cure de jus)

Les aliments riches en fibres: tous les types d’haricots,pois chiches,orge,chou de Bruxelles, son d’avoine., abricots,mangues…

Le pamplemousse (attention à certaines interactions avec certains médicaments, demander conseils à votre médecin dans le cadre d’in traitement)

Les poissons gras: sardines,maquereau riches en Oméga 3 et Co-enzyme 10.

Un complément alimentaire à base d’ail et/ou co-enzyme 10.

Limiter également l’apport en sucre qui se transforme en mauvaise graisse.

Limiter ou bannir la consommation de plats préparés, ultra-transformés…

Augmenter l’activité physique

Demandez conseil à votre médecin et prenez soin de vous.

Sources: Révélations Santé (Dr Schmitz)

La prévention ou comment guérir avant la maladie.

Selon les anciens médecins chinois, la santé n’est pas uniquement l’absence de maladie ou de faiblesse mais un tout global à considérer. Nous devons tenir compte de plusieurs facteurs : psychologique, psycho-somatiques, environnementaux,sociaux,philosophique…

La médecine chinoise et tiennent compte des humeurs,des émotions, de la capacité de guérison, des saisons,de l’alimentation…

La prévention est primordial afin de préserver sa santé, chaque patient est singulier, un traitement peut fonctionner chez l’un mais pas chez l’autre…

L’environnement a impact important sur la santé des individus.

Nous sommes « enfermés » plus de 2 tiers de notre journée.Il est important de se retrouver dans un habitat adapté et sécurisant.

Nous pouvons rester malade malgré le traitement uniquement parce que nous sommes en contact avec un facteur polluant,allergisant…

De recevoir des informations médicales selon notre niveau de compréhension.

Les compétences à appliquer les conseils sont aussi différentes d’une personne à l’autre.

C’est pourquoi il important que les soignants doivent pouvoir s’adapter à leurs patients et pas l’inverse.

La nutrition vivante ou le carburant nécessaire pour le développement de l’enfant.

Nous nous plaignons de plus en plus de fatigue, vous allez me dire que c’est normal avec notre rythme de vie.

Mais est-il normal qu’un enfant se plaigne souvent de fatigue ? A notre époque, nous avions de l’énergie à revendre….nous étions capables de faire des kilomètres en vélo, de jouer toute la journée dehors…

Outre des heures de sommeil suffisantes pour l’enfant, il est également important de lui apporter des éléments nutritifs nécessaires à son développement physique et intellectuel.

Nous avons tendance à leur donner souvent des aliments qu’ils apprécient (pâtes, pizzas, frites,poulet,collations sucrées…)

Des aliments préparés ou ultra-préparés sans valeur nutritif ou énergétique à part le sucre et la graisse.

De cette manière leurs pupilles gustatives ne se familliarisent pas avec de nouvelles saveurs ou aliments.

Toutes les préparations commerciales pour le petit-déjeuner et les collations sont riches en sucre, donnant un semblant de satiété à l’enfant et des coups de pompe avant midi (pic d’insuline entraînant une hypoglycémie)

Ce qui ne facilite pas la concentration et mémorisation en classe.

De plus les collations sont coûteuses et non-écologiques (sachets individuels…)

Il n’est pas impossible de donner une collation gourmande aux enfants,il faut juste un peu de créativité et de temps, cela ne vous empêche pas de les préparer avec eux. De cette manière ils développent leur habilité motrice, leur compétence en compréhension des consignes (mathématiques, lecture…), apprennent les aliments et leurs bienfaits sur la santé. De plus c’est un moment d’échange entre l’enfant et l’adulte…

Les enfants se sentiront fiers de leur création et implication dans la préparation du petit-déjeuner ou goûter.

Il est possible de remettre au goût du jour certaines céréales ou fruits secs en créant des barres énergétiques faites maison : à base de flocons d’avoine, noix de coco,graines de sésame,abricot,amande,noisette…en y ajoutant du miel par exemple.

Ou de sécher des fruits ou légumes au déshydrateur (chips)

Préférer les jus de fruits ou légumes frais plutôt que de leur donner ceux vendus dans le commerce. Ils contiennent énormément de sucre et attaquent les dents par leur teneur en acidité.La combinaison sucre-acide développé davantage la carie dentaire.

Les pommes, toujours les éplucher si elles ne sont pas issues de l’agriculture biologique car elles renferment énormément de pesticides tout comme le citron.

De temps à autre vous pouvez réaliser des sirops de menthe ou citron faits maison pour agrémenter l’eau,ce qui encouragera l’hydratation des enfants qui ont fu mal à boire.

Vous pouvez également faire des cakes à base de bananes trop mûres ou de carottes.

Il existe également le flan « kaliente » qui est à base de farine de pois chiche, vendu dans les ruelles du Maroc.Une collation sans sucre,peu coûteuse et facile à faire : eau,huile, farine de pois chiche, saupoudré après la cuisson de sel,poivre et cumin.

Les graines d’orge ou tchicha est également facile à préparer , délicieux salé ou sucré (miel ou sucre roux) pour le petit-déjeuner ou le goûter.

Les enfants peuvent également réaliser des « glaces à l’eau » à base de jus de fruits.

Afin d’encourager votre enfant à manger ses fruits à l’école, vous pouvez préparer avec lui des salades de fruits ou découper des bâtons de carottes.

Tranche d’orange à la canelle.

Dans le possible éviter de lui donner toujours les mêmes fruits : banane pomme …Remplacer par des fruits secs abricot sec , chips de bananes ou de mangue…

Vous pouvez également réaliser des desserts à base de farine de riz manioc,quinoa, graines de chia, lait végétal (amande,avoine, riz…)

Remplacer la traditionnelle crêpe par des galettes à base de flocons d’avoine ou de farine de sarrasin (à la place de farine)

Pour réussir à faire manger des légumes aux enfants rien de tel que les préparer sous forme de pièces montées (courgettes, aubergines, mozzarella, basilic, sauce tomate ou pesto …)

Ou sous forme de galettes ( Râper et mélanger des pommes de terre, et des courgettes ,des oeufs, fines herbes,poivre,sel…)

Un somme-nie = l’insomnie, ses causes et solutions naturelles pour y remédier :

Nous sommes tous confrontés à un moment donné de notre vie aux troubles du sommeil : endormissement difficile, nuits agitées et entrecoupées…

Il est important d’identifier les causes avant toutes prises de somnifères…

Les enfants ont besoin d’avantage de sommeil pour le développement et leur croissance,entre 12 à 14h selon l’âge.

Les personnes âgées ont besoin de moins d’heures de sommeil la nuit : moyenne de 6h.Les siestes en journée peuvent combler les besoins.

Si vous avez tendance à vous réveiller trop tôt dans la nuit décaler le coucher. Par exemple ne vous couchez pas à 21h si vous vous réveillez à 3h du mat,mais plutôt entre 22h et 23h.Tout dépend de vos besoins.

Il est important d’avoir suffisamment d’heures de sommeil pour le renouvellement des cellules, pour la concentration et la mémorisation.

Le manque de sommeil peut entraîner des troubles de l’humeur, du stress, des accidents domestiques, des accidents de la route ou des erreurs dans sa pratique professionnelle.

A la longue de la dépression peut s’installer.

Les causes sont multiples et variées : stress, utilisation excessive des écrans durant la soirée, alimentation riche lourde au souper, déséquilibre de l’horloge biologique, antécédents médicaux…

Dans un premier temps agir sur l’hygiène de vie:

Alimentation : éviter les repas riches en protéines le soir qui favorisent la production d’adrénaline,donc énergisant

Préférer les repas riches en légumineuses pour sa teneur en tryptophane,un acide aminé qui favorise la production de sérotonine et par conséquent celle de l’hormone du sommeil : la mélatonine.

La banane, la mangue, le miel favorise le sommeil.

Éviter également les boissons existantes: café, thé, boissons gazeuses…et préférez la consommation de tisane : la valériane, tilleul, camomille, verveine,lavande…

Il existe des alternatifs comme du café sans caféine ou à base de bambou ou encore du thé sans théine.

Les aliments riches en Vitamines C sont à déconseillé le soir

Éviter également de prendre votre complexe vitaminique en soirée.

Ainsi que les produits effervescents et gazeux.

🌕🌜La lumière du jour:

Il est également important de s’exposer suffisamment à la lumière naturelle durant la journée afin de réguler l’horloge biologique.

Une activité physique suffisante la journée : marche de 30 minutes la journée ou exercices physiques.

🏊‍♂️ La natation est bénéfique pour le travail des muscles en douceur, favorise la détente…

L’importance de se mettre en mode off

🛀 Un bain chaud additionné de sel d’Epsom,ou d’huiles essentielles peuvent favoriser le sommeil : lavande, mandarine…

👩‍💻 Éviter les écrans (gsm,tv,ordinateur…) le soir 2-3 heures avant le coucher. La lumière stimule l’état de veille.

Déconnecter le wifi durant la nuit, débranchez vos prises électriques près de votre lit, mettez votre gsm en mode avion ou mieux utilisez un réveil ⏰ à l’ancienne.

📖 La lecture favorise le sommeil, la détente…

Vivons comme les poules en se levant et en se tôt, nous vivons dans ce cas au rythme de la nature.

Le massage peut également apporter une détente et un lâcher-prise physique et psychologique pour favoriser le sommeil.

Il est également important de rechercher d’autres facteurs de l’insomnie : douleurs, stress,angoisse…

Si vous ressentez des douleurs :dos,mal de tête…prenez votre anti-douleurs avant de dormir.

Avec votre médecin traitant vous pouvez également en parler, il peut vous prescrire un bilan à l’unité de sommeil pour rechercher d’autres causes: apnée…

Outre tous ces conseils, Globality-Care analyse à domicile les facteurs entravant le sommeil (habitat, anamnèse globale, analyse de l’environnement,hygiène de vie…)

Ainsi que des soins et conseils alternatifs facilitant le sommeil.

Globality-Care : info@globality-care.be

Le COVID ou la pandémie de l’isolement et de la dépression

Résultat de recherche d'images pour "image de l'isolement"

Sources images: Santélog.com

De nombreuses personnes se sont retrouvées isolées suite aux mesures sanitaires: distanciation sociale, arrêt des activités socio-culturelles (théâtres,concerts…) ,fermetures des restaurants, salons de coiffures et d’esthétique,limitation des voyage, rendez-vous médicaux annulés ou reportés…

Tous ces activités permettaient aux personnes âgées de sortir de chez elle, le port permanent du masque peut décourager à sortir: difficulté pour respirer,allergie ou intolérance au masque…Il est important de garder un contact avec notre entourage, surtout avec les personnes déjà fragilisées par leur santé (mentale et/ou physique)

Les personnes âgées ont d’autant été mises en isolement social. N’oublions pas qu’elles sont moins ou pas du tout connectées au numérique, ce qui creuse davantage l’inégalité dans la relation avec les autres.Les démarches administratives sont plus complexes et techniques, tout le monde n’a pas été formé à utiliser l’ordinateur pour ses démarches administratives, ce qui rajoute un stress dans la vie quotidienne: retard des remboursements mutuelle,chômage…

Globality-Care a travers ses déplacements à domicile souhaite prendre des nouvelles des patients,évaluer leur état physique, émotionnel, social…

Globality-Care souhaite être un lien rassurant entre le patient et son médecin traitant ou entre le patient et ses proches.

Globality-Care propose une anamnèse globale: habitat,évaluation physique, émotionelle…et une prise et transmission des paramètres, accompagnement médico-social :(médication,suivi et orientation , constitution du dossier médical propre au patient…

Nous proposons également des soins alternatifs contre les douleurs chroniques, dépression…

Pour plus de renseignements contactez-nous: info@globality-care.be ou 0483.69.67.60

QU’EST-CE LA SANTÉ COMMUNAUTAIRE ?

« L’infirmier spécialisé en santé communautaire poursuit plusieurs objectifs : la promotion de la santé, la prévention des maladies et, de façon plus générale, la des inégalités sociales liées à la santé ainsi que l’amélioration des conditions de vie ou de travail »

« Contrairement aux autres infirmiers qui soignent les patients de façon individuelle, l’infirmier en santé communautaire travaille principalement avec des groupes de patients. Il détermine tout d’abord leurs caractéristiques (adultes toxicomanes, enfants déscolarisés, travailleurs, etc.) et identifie leurs besoins spécifiques en matière de santé. Il pose un diagnostic communautaire sur lequel il se base pour concevoir des programmes d’intervention adaptés. Ces interventions peuvent être de différentes natures : éducatives (informations sur les maladies sexuellement transmissibles, l’hygiène, l’équilibre alimentaire, etc.), préventives (dépistage de problèmes d’ouïe ou de maladies contagieuses, vaccination contre la grippe, bien-être au travail, etc.), curatives (traitement prescrit par un médecin) ou de réadaptation de personnes handicapées ou toxicomanes, par exemple. Ces interventions sont ensuite évaluées et adaptées si nécessaire. »

« L’infirmier réalise également des entretiens individuels pour accompagner le patient au niveau psychosocial ou administratif. »

Le professionel spécialisé en santé communautaire réalise également des études visant à évaluer des problématiques en matière de santé, d’évaluer les ressources, les besoins en matière de soins de santé, etc. »

L’infirmier en Santé Communautaire propose également des animations en santé pour différents groupes.

« Enfin, le métier comporte des tâches administratives (rédaction des dossiers des patients, enregistrement des soins prodigués). »

SOURCES : https://metiers.siep.be/metier/infirmier-infirmiere-sante-communautaire/

L’infirmière accompagne la personne ou la communauté dans sa globalité en tenant compte de ses ressources.

La fibromyalgie ou la souffrance invisible :

Cette pathologie reste encore une énigme pour le corps médical, on ne connaît pas encore les causes. Elle atteint plusieurs parties du corps: intestins muscles, système nerveux…

Elle se déclare le plus souvent chez les personnes âgées entre 25 et 60 ans.

Les symptômes sont différents d’une personne à l’autre: zones douloureuses: muscles, abdomen, cou ou dorsalgie.

-Douleur: chronique ou diffuse

-Troubles gastro-intestinales: constipation, nausées ,ballonnements,flatulences,syndrome du côlon irritable

-Fatigue importante, inconfort physique ou apathie.

-Sensibilité musculaire, courbatures ou spasmes musculaires, sensation de rigidité

-Troubles psychiques: nervosité, anxiété,sautes d’humeur,déprime,dépression,confusion

-Troubles cognitifs: manque de concentration ou étourderie.T

-Troubles sensoriels: fourmillements ou sensibilité à la douleur, syndrôme des jambes sans repos, sensation de froid ou picotements aux extrémités des mains et/ou des pieds, sensibilité à la lumière ou vision trouble…

-Troubles du sommeil ou difficultés d’endormissement, sueurs nocturnes…

Autres symptômes associés: maux de tête, raideur articulaire, règles et/ou mictions urinaires douloureuses,sensibilité au froid.

Les causes: on associe la fibromyalgie à un choc émotionnel important ou un surmenage,stress, troubles hormonales…

Le diagnostic: repose sur un interrogatoire,un examen clinique et la recherche de la maladies qui pourraient ressembler à la fibromyalgie (source: public.la rhumatologie.fr)

Le médecin pose le diagnostic grâce aux 18 points douloureux spécifiques de la maladie,situés sur les 2 hémicorps, de part et d’autre de la ceinture, au niveau des genoux, hanches, fessiers, omoplates, trapèzes, muscles du cou ou encore thorax.

Ils sont sensibles à une pression très faible chez les personnes souffrant de fibromyalgie.Lorsque le patient réagit fortement avec 11 points sur 18,le diagnostic est posé.

Résultat de recherche d'images pour "douleur fibromyalgie image"

Sources image: Bastide le confort médical

Approche thérapeutique

La fibromyalgie se traite par plusieurs approches:

  1. médicamenteuses: anti-douleurs, anti-dépresseurs prescrits par votre médecin généraliste ou rhumatologue.
  2. traitement non médicamenteux permettent d’améliorer la qualité de vie et de diminuer les douleurs: –l’activité physique, la relaxation, la sophrologie , le tai-chi, le stretching…pour se détendre et lutter contre le stress, l’approche psychologique pour combattre la dépression, la kinésithérapie…
  3. Approche holistique: l’aromathérapie, le massage, l’hydrothérapie, la gemmothérapie…

Globality-Care vous accompagne dans le soulagement de cette pathologie en commençant par une anamnèse complète basée sur les 14 besoins de Virginia Henderson…

Par des thérapies douces et sans effets secondaires pour vous soulager des douleurs: cupping thérapie, traitement par la chaleur…

Prenez contact avec nous pour un rendez-vous: 0483.69.67.60 ou info@globality-care.be

La santé passe aussi par une activité physique quotidienne:

30 minutes de bonne »heure »

30 minutes de marche tous les jours est essentiel pour notre santé, d’autant plus si elle se fait dans la nature.

🌿Nous avons la chance d’être entourés de nombreux espaces verts à Bruxelles : parcs,étangs…

🌿C’est excellent pour notre moral (la lumière permet de lutter contre la dépression saisonnière, rythme biologique régulé =horloge biologique = luminothérapie…), notre circulation sanguine, notre système ostéo-musculaire (production vitamines D par la lumière du soleil et maintient d’une mobilité correcte )…
Pour prévenir des maladies cardio-vasculaires ,respiratoires…
Elle favorise la perte de poids.

🌿 Virée à la mer, dans les Ardennes…

Globality-Care: conseils préventifs en santé :0483 69 67 60

Le pilulier: un outil indispensable pour nos personnes âgées.

Les personnes âgées ont besoin de point de repères,d’un rythme habituel, de rituel pour les rassurer.

Un changement peut vite les désorienter et les angoisser.

Afin d’éviter des erreurs dans la prise de médicament, il est important de fournir un semainier ou pilulier au patient surtout lorsqu’il a plusieurs médicaments.

Cela rassure également l’entourage.